Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Sujet (Articles)

QUESTIONS d'ACTUART

point-d-interrogation_7692_w300.jpg
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 06:00

dec2010 0182

Un parcours professionnel inédit, reliant les beaux arts, les sciences humaines et l'ingénierie routière amène Marina Duhamel-Herz, à nous livrer un travail artistique singulier "pannomaniaque" superposant plusieurs univers et guidé par le sens de l'humour. Des codes sémiotiques différents se retrouvent imbriqués sur un même support, soit un panneau de signalisation retravaillé, soit sur la toile.

securedownload-copie-1.jpgNotre coup de coeur: les oeuvres que l'artiste classe sous le nom de "hommage à" (ex: "Hommage à Théodore" ci-dessus), clins d'oeil à des oeuvres leitmotivs de l'histoire de l'art européen, auxquelles l'artiste applique le code routier, dans une approche quasiment pédagogique. Mais l'humour va parfois encore plus loin, car les conventions icôniques à vocation universelle que chacun peut reconnaître dans ses toiles oeuvrent au niveau de la connotation: Le Radeau de la Méduse* transposé en naufrage de l'Europe!

Ses oeuvres peuvent être vues à Lyon à l'Espace Paul Ricard jusqu'au vendredi 15 juin 2012, au Musée du Chapeau à Chazelles-sur-Lyon jusqu'au 30 septembre 2012 ou à Evian au mois de novembre. Pour suivre l'actualité de Marina, rdv sur son site: www.signalisationroutiere.net

 


LR010

ESPACE PAUL RICARD
Immeuble LE CESAR
20 Place Louis Pradel 69001 Lyon
ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17h
sonnez et montez au 4e étage!

 

 

 

meduse.jpg

 

* Théodore Géricault - Le Radeau de La Méduse,
1818-1819, l'huile sur toile sur bois, 491 × 716
Musée du Louvre, Paris

 

Repost 0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 09:54
Courrier reçu à la rédaction

banniere.png

Un lieu incontournable du patrimoine culturel promis aux démolisseurs

Si rien n'est fait, le Théâtre de l'Iris de Villeurbanne fermera ses portes prochainement au profit d’une opération immobilière. Alors que la Ville de Villeurbanne vient de réaffirmer sa confiance au Théâtre de l'IRIS en signant avec lui une convention d'ojectifs sur 3 ans, les propriétaires privés du bâtiment viennent d'informer la direction du Théâtre du non renouvellement de son bail de location qui arrive à échéance le 31 décembre prochain.

C'est la disparition programmée d'un théâtre et d’une équipe dont la réputation n'est plus à faire sur l’agglomération du grand Lyon et au-delà, et qui, depuis 22 ans, a présenté plus de 400 spectacles, dont 45 créations de la Compagnie de l'Iris, à plus de 200 000 spectateurs sur Villeurbanne et à quelques 150 000 autres sur le reste du territoire français.

Signez la pétition de soutien en vous rendant sur
http://www.petitionpublique.fr

Par avance, merci pour vos signatures et merci de faire circuler cette information

Vous pouvez également faire circuler cette information par le biais de notre page Facebook : http://www.facebook.com/theatre.iris

trait noir
photo public Abonnez-vous !         

La saison 2011-2012 reste une belle saison,
dont nous sommes trés fiers, car elle résonne
des grandes voix du théâtre qui disent avec talents le poétique, l'émotion, le rire, l'ironie du monde...
Un seul mot d'ordre en ce début de saison : abonnez-vous !

         

 

trait noir
Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 16:30

Sabatier2010(47x62)1,1

Qu'il décrive la réalité jusqu'au trompe l'oeil avec une précision clinique ou qu"il n'en retienne que la matière brute, un peintre poursuit toujours le même objectif: entraîner le spectateur à voir autrement ce qu'il croyait connaître.*

 

OrangeCarre(40x40)1,1Regarder les planches de Marc Folly c'est prendre le temps de s'imbiber de lumière... Mettre de simples mots sur des formes connues devient insuffisant, le regard a envie de plonger dans cette absence de pigment, dans ce vide qui fait tout, dans ce blanc qui dessine tout seul les contours.

Si peu de couleurs servent ce pinceau, pour lequel l'eau et le papier participent vivement de l'harmonie finale: la puissance conductrice et hasardeuse de l'eau et la blancheur du grain de papier.

Bassines(40x40)1,1Un haiku visuel imprègne notre rétine, car en captant le peu de lumière qui pénêtre dans ces intérieurs où les objets ont une vie, Marc Folly capte en nous cette petite lueur qu'on appelle âme, source de toutes nos émotions. Il illustre à merveille le principe même que la peinture est un langage non-verbal, ses aquerelles se suffisent à elles-mêmes. Merci, Marc, de nous rendre sensibles!

CIMG0480.JPGNouvelles aquarelles M.Folly
jusqu'au mercredi 26 janvier 2011
ESPACE RICARD
20 Place Louis Pradel
sonner et monter au 4e étage
du lundi au vendredi 9h-12h, 14h-17h
présence de l'artiste le 25 janvier

______________________________
*Françoise Barbe-Gall

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 12:40

CIMG7006.JPGEBRU, photographies d'Attila Durak, un impressionnant témoignage de la diversité culturelle en Turquie: des photos de rondes populaires de kurdes, de maisons de campagne d'azéris, de roms, de kazakhs, de tatars... nous livrent une belle leçon d'identité nationale, qui résonne dans les coeurs de ceux qui sont "d'ailleurs", peu importe de quelle manière, et qui émeut les amoureux de voyages dans des pays lointains.

 logo-bm-lyon.gifJusqu'au 12 juin 2010
pour en savoir plus >> 

 

CIMG7003.JPG CIMG7008.JPG CIMG7001.JPG CIMG7011.JPG

_______________

 

CIMG7012.JPG

Dans le deuxième espace, et depuis le 3 février 2010, l'exposition TRAITS MODERNES offre aux lyonnais l'opportunité de découvrir des estampes de quatre grands représentants dans la modernité française des années 1930 à 1960: eaux fortes de Picasso et de Brauner, linogravures de Matisse, litographies de Miro. A ne pas manquer!

logo-bm-lyon.jpg

 Jusqu'au 30 avril 2010
<< pour en savoir plus

 

CIMG7020.JPG CIMG7013.JPG CIMG7016.JPG

Repost 0