Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Sujet (Articles)

QUESTIONS d'ACTUART

point-d-interrogation_7692_w300.jpg
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 11:31

20130420_133951.jpg

Avant la fermeture définitive de l’Atelier du Croque Mot, l'ensemble des créations de Richard Fuinel - ses boîtes à dire et ses peintures géométriques - ainsi que des oeuvres échangées avec d’autres artistes sont mises aux enchères muettes du 25 mars au 27 avril 2013.

Les visiteurs pourront acquérir en fonction de leurs envies, de leurs coups de coeur, et de leurs moyens une oeuvre originale. Il leur suffira de noter sur un bulletin l’oeuvre qui les intéresse, le prix qu’ils sont prêts à en donner, et leurs coordonnées. Fin avril la meilleure offre pour une oeuvre l’emporte. "Je vends mon âme... Même Marcel est aux enchères!", me dit Richard en regardant son chat, avec un vague sourire aux lèvres, toujours mystérieux, toujours sensible...

Venez vite, il reste moins d'une semaine!

« l’Atelier du Croque-mot »
122, montée de la grande côte / Lyon 1er
Contact Richard Fuinel
04 78 39 69 50 / Tous les jours de 14 à 19h

Informations-2---Copie.jpg

Informations-2.jpg

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 16:07

Grande Babel, huile sur toile, 235x212cmAprès l'exposition "Chaos ou les mondes de Babel" à l'Espace Artichaut, David Lefebvre est de retour au Vieux Lyon, en plein quartier Saint Georges, avec ses architectures impossibles. Il a créé la surprise avec ses grands formats au mois de février, à vous de découvrir ce qu'il vous a préparé pour cette nouvelle exposition!

 

 Tours et détours, huile sur toile, 81x65cm

 

DAVID LEFEBVRE
Arhitectures impossibles

Vernissage lundi 11 avril 2013 à partir de 18h
Exposition du 4 au 21 avril 2013

GALERIE SAINT GEORGES
22 rue St Georges 69005 Lyon
06 76 21 26 73
ouvert du jeudi au dimanche de 14 à 18h

 

DAVID LEFEBVRE – art fantastique
Né à Crépy en Valois en 1968, il vit et travaille à Lyon depuis 1969. Diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts et de la Faculté d'Histoire de l'Art et d'Archéologie de Lyon, il donne des cours d'arts appliqués, d'histoire de l'art et de dessin-peinture dans plusieurs établissements depuis 16 ans. Après plusieurs prix prestigieux dans la région lyonnaise, après avoir exposé dans des galeries à Honfleur, Lille, Arles, Paris, Genève, Bratislava, Chicago, Galveston, Denver, Harrisburg, ces quatre dernières années David a trouvé sa famille artistique dans le mouvement d’art fantastique européen, avec des participations annuelles aux prestigieuses manifestations contemporaines en France et à l’étranger. 

D’insolites preuves de minutie du visuel et du visible, ses tableaux semblent être éternellement fouettés par le vent ou la pluie, ou bien submergés dans des eaux tourmentées. Le travail de la matière est gradué par trois étapes principales : le croquis, la préparation du support et la peinture en couleurs. En utilisant une perspective profonde pour ses intérieurs et une perspective relativement peu profonde pour ses paysages extérieurs, le pinceau de David construit des labyrinthes d’escaliers, colonnes, arcades ou toits, structurés pour rendre l’irréel possible ou l’impossible réel. Car ces enchevêtrements attirent l’œil pour le perdre dans des mondes escheriens. Le travail de la lumière y est considérable : les tons de rouge, orange, bleu, vert foncés sur les plans opposés à la source lumineuse deviennent presque blancs sur les pics, ce qui rend ses tableaux mystérieusement lumineux avec très peu d’éclairage.  
1987-1992 Diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Lyon - Atelier Jean Claverie
1988-1994 Diplômé de la Faculté d'histoire de l'art et d'archéologie de l'Université Lumière Lyon II
1996 Prix du Conseil Général du Rhône
1998 Grand Prix du Salon de Printemps
1999 Grand Prix de la Fondation Paul Ricard
2010 Prix du Public, Salon d'Art Fantastique Européen du Mont Dore
2001-2004 Galerie Le Fleuron, Honfleur
2003-2005 Galerie Schème, Lille
Galerie La Cour des Arts, Arles
2007-2010 Galerie Terre des Arts, Paris
2005-2011 USA : Chicago, Desmoines, Cap Cod, Gavelston, Omaha, Denver, Harrisburg
2001 Galerie Quai des Arts, Genève, Suisse
1991 Biennale Internationale de l'Illustration de Bratislava, Slovaquie
2008, 2009 Salon Comparaisons, Grand Palais, Paris
2010 Salon d'Art Fantastique Européen, Mont Dore, Puy de Dôme
Biennale d'Art Contemporain, Saint Léonard de Noblat, Haute-Vienne
Salon des Artistes Français, Grand Palais, Paris
2011 Espace Paul Ricard, Belleton-Genet-Lefebvre, (évènement Actuartlyon)
Salon d'Art Fantastique Européen, Mot Dore, Puy de Dôme
FAERIE 2011, Biennale des Arts de l'Imaginaire, Arlon (Belgique)
2012 Biennale d'Art Fantastique "Chiméria", Sedan, Ardennes.
Grand Théâtre de Bayuquan, province du Liaoning, Chine.
Musée Provincial du Hainan, Haikou, province d'Hainan, Chine.
Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 15:11

598768_4645507624544_276485443_n.jpgLE COEUR AU VENTRE: la nouvelle galerie de l'art singulier à Lyon vous attend rue Tramassac à Saint Georges! Une nouvelle galerie qui désire montrer à Lyon des artistes phares de ce courant d'art auto-didacte, dit par ailleurs art brut, ou art singulier, ou création franche etc., tout en restant accessible aux passionnés d'art singulier. 

Pour l'ouverture de sa galerie, la galeriste Marion Hanna a invité jusqu'au 24 novembre 2012, trois pointures: Gerard Sendrey, Claudine Goux et Raâk, trois artistes spontanés, qui font déjà partie de la "légende" de la mouvance singulière ou brute française, dont l'une des plus belles illustrations en France est le Musée de la Création Franche fondée par Gérard Sendrey lui-même à Bègles, près de Bordeaux. Présents dans la Collection de l'Art Brut de Lausanne, fondée par Jean Dubuffet dès les années '40 et donnée à ville suisse en 1971, les trois artistes nous offrent une rétrospective de leurs oeuvres, dont certaines pièces très rares, provenant de la collection même de l'artiste.

305052_4645516144757_1381617226_n.jpgD'anciennes encres sur papier et peintures récentes de Gérard Sendrey, peintures et gravures sur carton et bois de Claudine Goux, sculptures et tableaux en terre cuite de Raâk, dans un accrochage très accueillant, interpellent déjà les visiteurs des ruelles du vieux quartier Saint Georges. Autrement dit, collectionneurs ne manquez pas cette occasion de valoriser votre collection avec l'une de ces pièces, elle ne resteront pas en permanence à Lyon!

"Ecoutez voir": Gérard SENDREY, Claudine GOUX, RAAK
Galerie Le coeur au ventre
27 rue Tramassac 69005 Lyon (près du funculaire Vieux Lyon)
Exposition du 5 Octobre au 24 Novembre 2012
du Jeudi au Samedi de 14h à 19h ou sur rendez vous (06 86 10 36 70)

20121013_184948.jpg IMAG0277.jpg 304359 4645453223184 474565962 n IMAG0284.jpg 227800_4645469303586_413532262_n.jpg

 

 

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 08:08

20120902_112530.jpgSouvent sujet de nos chroniques, l'Espace Artichaut, lieu d'exposition entièrement libre, que les artistes en tout genre peuvent occuper*, nous étonne encore! A travers les expositions tout au long de l'année, en dehors des expositions Actuartlyon qui s'y déroulent deux fois par an, nous avons pu observer les différentes manières de l'occuper, qui parlent elles aussi, au même titre que les oeuvres, de la personalité des artistes.

Jusqu'au 30 septembre vous pouvez visiter à l'Espace Artichaut une exposition mise en scène inédite d'Hélène Lagnieu, artiste peintre très singulière, issue du milieu de l'aquarelle, travaillant assidûment les glacis pour engendrer tout un monde onirique qui nous transpose, comme aurait pu faire Jérôme Bosch, dans un univers où s'affrontent l'humain et l'animal.

20120902_113018.jpgESPACE ARTICHAUT
2 Place du Petit Collège 69005 Lyon

2 au 30 septembre 2012
plus d'infos

 

__________________
*... s'ils ont les moyens de le louer! Espace de location libre, s'adresser à Frédéric Jean: 04 78 42 84 83

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 12:18

20120525_175940.jpgUne touchante rencontre d'un couple de collectionneurs lors de notre exposition du mois de février, nous a amené sur les pentes de la Croix Rousse, où une exposition haute en couleurs fait vivre l'Espace Confluences - St. Polycarpe: Marion Hanna, dite Lucrèce, collectionneuse, galeriste et encore artiste!

20120517_155410.jpgNée au Niger, nourrie par l'authenticité de l'esprit africain, par les voyages (Niger, Mauritanie, Liban), les couleurs et les odeurs de la terre et les musiques ethniques des pays où elle a passé son enfance, Lucrèce arrive en France, où elle suit des études de Droit et de Lettres. La rencontre d'une artiste lui ouvre les portes de l'art, notamment la sculpture, et elle ouvre un atelier à Paris transformé sitôt en galerie - ESPACE LUCRECE - pour ses artistes coups de coeur, d'art premier et d'art singulier, tout en continuant à créer elle-même et à toucher à tout forme d'art.

20120517 151853Ex-votos, pailletages, peinture sur tissu, elle utilise avec gourmandise tout objet du quotidien dans une abondance de couleurs qui s'apparente à la création populaire sud-américaine, aux icônes sur verre des pays de l'Est et évidemment aux dessins animés. Entre art et artisanat, Lucrèce livre aux spectateur son bonheur tout simple de créer dans le jeu et la joie. Amateurs lyonnais, vous pouvez voir ses oeuvres exposées jusqu'au 9 juin 2012 à l'ESPACE CONFLUENCES-POLYCARPE, 25 RUE RENÉ LEYNAUD (entrée PASSAGE MERMET/RUE BURDEAU) 69001 LYON, ouvertures JEUDI/VENDREDI/SAMEDI 15H-18H.

Affiche Sendrey 2 copieAujourd'hui, installée à Lyon, Marion ouvrira également les portes de sa nouvelle galerie au mois d'octobre - LE COEUR AU VENTRE, un nouveau regard artistique dans le paysage lyonnais.

G.SENDREY - C.GOUX - RAAK
«Ecoutez Voir...»
Du 5 Octobre au 24 Novembre 2012
GALERIE LE COEUR AU VENTRE
27 rue Tramassac 69005 LYON
Tél: 06 86 10 36 70
Du Jeudi au Samedi de 14h à 19h
Vernissage le 6 oct. 17h

Repost 0
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 18:15

melusine-001.jpgActuartlyon: Qu'attendez-vous de la vie?
Ody Saban: La révolution!

Née à Istanbul dans une famille juive, d'un père fabricant de tissus et une mère couturière, Ody Saban est une prêcheuse de l'amour: "Le vrai amour, c'est la tendresse". Ses créations sur toile ou sur papier mettent très souvent en scène des couples faisant l'amour dans une danse aérienne au milieu d'un monde en extase. Avec une minutie affolante, elle crée son univers grouillant de personnages, ou l'être et l'objet ne font qu'un.

Peintre, sculptrice et poétesse, rejetant toute emprise de l'homme sur la femme et tout dogmatisme religieux, Ody peint et dépeint surtout le désir féminin et la liberté. Son but: "Chercher de toutes mes forces à tracer des esquisses d’une civilisation nouvelle." Une civilisation matriarcale? ... Une civilisation du bonheur?...

2009IlsAffirmentLeurSouffle97x64cmEncreDechineSurPapierDeChArrivée en France après avoir étudié les beaux arts  et ouvert une galerie en Israël, elle s'installe et commence à exposer à Paris dès les années '70. Elle part ensuite au Etats-Unis, mais l'amour la fait revenir en France. Aujourd'hui ses oeuvres se retrouvent dans de grandes collections muséales en France, Suisse et aux Etats-Unis.

En ce moment la galerie Dettinger-Mayer lui offre les cimaises pour ses créations sur papier, beaucoup de portraits, encres de Chine ou aquarelles sur papier de soie. L'un des rares spécialistes de l'art premier à Lyon depuis les années '90, fervent passionné des traditions ancestrales d'Australie, Nouvelle Calédonie ou d'Afrique, Alain Dettinger se passionne aussi pour les artistes dessinateurs contemporains comme Ody Saban qu'il a rencontré il y a 10 ans.

20120413_185728.jpg

ODY SABAN - PRISES DE RISQUES
jusqu'au 12 mai 2012
Galerie Dettinger-Mayer
4 Place Gailleton 69002 Lyon
du mardi au samedi de 15h à 19h30

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 08:48

Autoportrait / Porte parole écrit / Renaissance...Collectionneurs, investisseurs et passionnés, les oeuvres anciennes et récentes de Philippe Aïni sont actuellement disponibles en face du Musée Gadagne à l'Espace Artichaut et toutes ces oeuvres Philippe Aïni vous les propose exceptionnellement, jusqu'au 18 mars 2012. L'équipe d'Actuartlyon, qui assure la permanence de l'Espace Artichaut a le plaisir de vous accueillir tous les jours de 10h30 à 19h30 et auront le plaisir de vous offrir une coupe de Champagne Cuvée Aïni, grand cru blanc de blancs.

Alors qu'attendez-vous!!!!! Nous, on vous attend.

Nous vous rappelons que vous pouvez voir en exclusivité certaines oeuvres qui n'ont jamais été exposées.

Les fagots Aïnigrammes 2006

Bois de cèdre polychrôme Robe d'art Bascule de lettres

pour voir l'intégralité de l'exposition cliquez ICI

 

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:16

CIMG1956.JPG... sortez des sentiers battus! Les lumières vous sortirons certainement ce week-end, au Vieux Lyon arrêtez vous au 3 Quai Romain Rolland et poussez la porte de cette étrange galerie souterraine, L'Oeil Ecoute, lieu assez atypique, très discret, où vous ne manquez pas d'être surpris. La galeriste Michèle Neyret accueille jusqu'au dimanche soir les créations de France Gignoux et celles de Claire Deville. Nous vous avons déjà parlé des compositions de coquillages de France Gignoux à plusieurs reprises sur Actuartlyon, CIMG1959.JPGaujourd'hui elle présente quelques nouvelles pièces, éminemment figuratives. Claire Deville, artiste plasticienne qui travaille le fil sous toutes ses formes, en maillage ou en tissages, apporte à l'exposition le côté abstrait, avec ses oeuvres suspendues.

Coquillages et maillages
L'Oeil Ecoute
3 quai Romain Rolland 69005 Lyon
ouvert de 15h à 20h
France Gignoux: 06 73 81 43 65
Claire Deville: 06 88 13 01 81

 

CIMG1949.JPGEt vous trouverez, comme chaque année au mois de décembre, à l'Espace Artichaut, rue du Boeuf, une exposition hétéroclite de tableaux d'Emmanuelle Prissette, bronzes et argiles d'Elisabeth Germser, de pièces de mobilier en acier de Rémy Liénart et de lampes en papier Jacquart de Catherine Latzarus. Noël c'est bientôt!

Exposition jusqu'au 30 décembre 2011
ouverture du mercredi au dimanche e 13h à 19h
nocturnes pendant la Fête des Lumières
fermé le 25 décembre
 

 

Repost 0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 08:58

La lettre hebdomadaire de Jean-Luc Chalumeau

Trodinfotulinfo-18-81x100-2010.jpgGérard Guyomard aura soixante-quinze ans pendant son exposition à la galerie Anne-Marie et Roland Pallade (35 rue Burdeau, Lyon, jusqu'au 3 décembre). La nouvelle série de tableaux a pour titre Trodinfotulinfo. Epicétou ! : le peintre est dans une forme pétaradante, son rire toujours plus hénaurme, ses toiles formidablement d'actualité à un moment où, comme jamais, le trop d'info est en voie de complètement détruire l'info, en effet.

Guyomard n'a décidément pas son pareil pour capter l'air du temps : souvenons-nous de ses séries Au-delà de cette limite votre vision n'est plus valable (1984), La stratégie de l'atelier (1989), Nimporte quoi tout à fait (1991), Je vais te dire (1999), Aloteou (2003) etc. etc. Pour gaver cette dernière d'images nouvelles, Guyomard était devenu un lecteur assidu de Femina, Gala et du catalogue des Trois Suisses. C'est grâce à cela que nous avions pu voir une femme en soutien-gorge noir, un portrait de blonde maquillée, une voiture et un équipement de bureau complet, sans oublier le chien Pluto, plutôt venu de l'enfance du peintre que des œuvres de Walt Disney. Des cadres s'emboîtaient verticalement et horizontalement, de larges plages de couleur vive (mauve, orangée, verte, rouge) vibraient intensément...

phoca_thumb_l_Trodinfotulinfo-25-55x46-2011.jpgEn 2011, avec Trodinfotulinfo, c'est un peu la même chose (un tableau de Guyomard se reconnaît à plusieurs kilomètres de distance), mais en plus fort, plus fou, plus saturé. Rassurez-vous, l'artiste y retrouve ses petits, c'est l'essentiel. Il s'agit, selon ses mots, comme hier, « d'ensembles superposés où tout se devine, - rien n'est dit - la couleur explose à haute dose - l'œil cherche longtemps et patiemment où aboutissent les lignes, elles divergent, convergent et se perdent : la lecture est à reprendre. » Avec Guyomard, en 2003 comme aujourd'hui, la lecture est toujours à reprendre. J'avais écrit, dans les années 80 que « les tableaux de Gérard Guyomard racontent peut-être des histoires. Mais alors ce ne sont pas des récits. Une page de Burroughs est-elle un récit ? » Rien à changer pour l'expo de Lyon, sauf que les tableaux sont effectivement plus denses, plus complexes, plus obscurément allusifs qu'autrefois.

Si bien que, placé devant ces œuvres très équilibrées dans leurs masses et dans leurs lignes indéchiffrables, j'arrête de guetter une à une les effigies féminines déshabillées plus ou moins cachées dont l'érotomane anarchiste Guyomard n'a en aucun cas perdu le secret. Je chercherai plus tard. En attendant, j'ai une impression qui doit être comparable à celle éprouvée par Lucy Lippard quand elle a été confrontée au Diptyque Marilyn d'Andy Warhol en 1962 : contre toute apparence, ce n'était pas de la peinture figurative, mais au contraire cela appartenait à la branche la plus radicale de l'abstraction. Bon sang, mais c'est bien sûr ! Trodinfotulinfo a réussi un incroyable tour de force : pratiquement voiler (terme pollockien) l'image chez Guyomard pour faire de ce dernier un authentique artiste abstrait. Donnez-vous la peine de vous rendre compte (on peut voir le catalogue sur www.pallade.net). Vous constaterez que je ne plaisante pas. Epicétou.

J.-L. C.

pallade.jpgGérard GUYOMARD / peintures / Trodinfotulinfo. Epicétou!
du 13 octobre au 3 décembre 2011
galerie anne-marie et roland pallade
35, rue Burdeau 69001 Lyon
      

et aussi:

Invitation_CLAC_MANET_2.jpg
BENJAMIN et Jean-Pierre SCHNEIDER
du 8 au 19 novembre 2011
Bibliothèque Université Jean Moulin - Lyon 3
 

 

Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 17:33

No_Art.jpgDe sa naissance en Algérie à sa vie d'artiste reconnue à Lyon, en passant par les Beaux Arts de Clermont-Ferrand et des expositions à Londres, New York et Montréal, Marie Schem semble toujours avoir scruté le regard des autres afin d'en deviner la pensée: quelles pensées cachent les regards? Son style oscillant entre art singulier, manga et aujourd'hui street art se concentre autour du portrait, dont les lignes académiques et la coloration contrastée nous rappellent les premiers portraits fauves de Matisse. Au coeur de son travail aujourd'hui: le regard... des autres sur soi, ou peut-être de soi-même sur soi-même. Une belle histoire que Marie nous raconte, n'hésitez pas à franchir le seuil de l'Espace Artichaut pour un petit moment riche et chaleureux!

IMAG0453.jpgExposition jusqu'au 12 septembre 2011
ouverture tous les jours de 14h à 20h
Espace Galerie ARTICHAUT
2 Place du Petit Collège 69005
(devant le Musée Gadagne)

Atelier de l'artiste
5 rue Bugeaud 69006 Lyon
Télephone: 06 11 14 18 18

Repost 0